ce 14 octobre

Publié le par Anne-Marie

Cecile continue ses vocalises ( sans Jean Luc) et  semaine du gout aidant, nous dégustons des NIOUMMMMMMM qui résonnent   dans tout le palais. Ensuite, Hommes et Femmes travaillent séparément. Les premiers dans une salle toute froide ( hihi! se moque Isabelle) et les autres bien au chaud autour du piano. Les petits bars  prennent une cure de vitamines, de rythmes. On se met tous d'accord sur les coupures, et c'est beauuuuu...
Ne pas oublier de lier les histoires des bonimenteurs, avec un grain  "legatto" d'expression .

Les hommes ont toujours un peu de mal avec leurs voix....  - keep Cool Jacques -   Alain est surpris, voire estomacqué d'apprendre qu'il  prépare ce chant depuis plus de 5 ans....sisi.... Ca lui semble  impossible. Quant à Jean Marie, il  prêche pour une virée à Lourdes  tant il est désespéré... faut dire qu'il se méfie en plus de l'Amour, qui ne se mange qu'en barre... en non pas dans les Petits Bars de la Castafiore.

Peu après, le cas de Jean luc est approfondi, et on peut se plonger dans Titicaca... Jean marie, toujours serin, se sent tellement calme et Leon qu'il en chante la partitions des altis... Mais il se rattrape à merveille sur le Popo qui pelt et qui pulte à foison.

Le petit mot d'Isabelle :  Surprise  !!!Jean marie a adoré "pulter" au milieu du choeur des femms. tout allait bien, tout roulait correctement, les paroles, la mélodie, les voix... qaund l'incompréhensible se produisit...  un bug chez les altis... ! Bon ! fallait voir ça étonnant ! de la ..... à la favorite, on en savait plus qui avait fait quoi ! Jacques en perdait la gamme. les hommes jubilaient : Pour une fois, ce n'était pas eux qui déraillaient....
On reprend nos esprits en préparant le programme de dimanche.
Et  voilà  !


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article