Répet du mardi 27

Publié le par helene

Grande virée chez le Président, qui fêtait son anniversaire ce soir... Bien entendu il était le seul au courant.... mais fine bouche nous avons apprécié  les crémant et champagne distillés à volonté... Grand merci Alain de ton accueil si chaleureux...( merci à Martine aussi)...

Petit débriefing quant à notre prestation du 25 janvier dernier.

- Il faut travailler davantage  le "rôle" de nos costumes. Que les spectateurs puissent en saisir toutes les finesses.
- Il faut  travailler  encore la mise en place , la mise en scène.
- Peut être éviter de démarrer à l'envers.... ( si si, ca peut arriver ) - Merci les musiciens....
- peut être éviter de ne pas démarrer du tout.... ( oh nooooon !!!!  ). Merci Bonnemine ...
- Bien sur, Jean Marie veut  continuer à mêler le tragique et le comique. Même  Zaza est d'accord...
- Hélène réclame  plus de mise en scène, plus de "décalés".
- Alain propose un décor "parlé", pour mieux situer le bar et ses personnages.
- Jacques remarque que l'on doit apprendre à bloquer nos mouvements à la fin d'une chanson.. et peut être débrancher la pile électrique de  cette  alti -en sportwear-  qui s'agite sans cesse.... ca va être dur, mais ca vaut le coup d'essayer....

Ensuite, nous visionnons le film du concert... et  nous admettons être fort impressionnés par la qualité de la mise en scène du groupe "Tapage Nocturne" de Canéjan...
Leur déplacement  et l'occupation de la  scène,  facilité par les cubes , est remarqué.




La technique vocale déployée par les "Coeurs d'artichauts " nous épate. Tout à cappela : il faut le faire. Répertoire très varié. On a  aimé. Merci à vous  d'être venus, malgré la tempête qui venait de sévir.




Les two mens chauds
.... Ils s'améliorent de scène en scène.... jeux de rôle et jeux de scènes nous épatent. Bravo Laurent, Bravo Guillaume...





Bref, on a revécu de bien bons moments. Certains parlent déjà d'un autre concert... en mars ? affaire à suivre.


Publié dans Notre actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article